Introduction par le dr. Guy LIAGRE


Madame,
Mesdames et Messieurs en vos titres et qualités

En tant que président élu du Belgian Council of Religious Leaders, j'ai l'honneur de vous adresser la parole. Je le fais au nom de tous mes frères issus de différentes traditions den leurs titres et qualités. Tout particulièrement, pour commencer, je tiens à vous remercier, Madame, en tant que membre de la famille Royale et à vous souhaiter la bienvenue. Votre présence est un signe de l'importance accordée par Sa Majesté à la création de cet organisme qui rassemble les leaders spirituels des diverses traditions.

Beaucoup de gens pensent que pour mener une réflexion, il suffit de réorganiser leurs préjugés. Faire l’expérience de mieux se connaître est le meilleur moyen de lutter contre les préjugés. Il s'agit d'un exercice d'équilibre difficile dans une société plurielle que de donner corps à une unité dans la diversité et à une diversité dans l’unité.
La tâche principale des religions et des mouvements spirituels est en effet de promouvoir la tolérance et de travailler ensemble à créer la paix.
Le Belgian Council of Religious Leaders, travaillant au plus haut niveau, espère y apporter sa contribution.

Nous nous sommes déjà réunis 8 fois. Nous avons présenté les uns aux nos autres traditions et avons visité les différents lieux de culte de chaque courant spirituel.
Nous sommes devenus convaincus que les religions étaient bien plus qu'une assurance incendie pour l'au-delà. La spiritualité qui a pris corps et forme durant les siècles et affinée par nos traditions, nourrit en premier lieu l'humanité. Elle ouvre la voie à l'autre, créant un espace pour une rencontre sincère. Nos traditions se manifestent elles-mêmes sous différentes formes de spiritualité. Mais ils se traduisent par des valeurs sociales et éthiques fondamentales que nous partageons tous. Dépasser les préjugés et mettre les défis sur la table ne peuvent se faire, au niveau des religions, qu’en entrant en discussion les uns avec les autres. Elle le fait sur une base non politique, avec respect de l’individualité de chacun dans un dialogue consensuel.

C’est ainsi que le Belgian Council of Religious Leaders souhaite apporter sa contribution à la préservation et la promotion de la paix sociale en Belgique.
Le Conseil veut travailler a l’instauration de relations de confiance entre les différentes religions et courants spirituels en Belgique. Ainsi nous voulons entamer le dialogue sur des questions actuelles en matière religieuse. Nous sommes conscients du défi, que nous nous donnons, ayant comme tâches de promouvoir la cohésion sociale et de partager ensemble une même vision de la paix. Se respectant mutuellement dans nos différentes croyances et traditions, et conscients que nous pouvons avoir des fois diverses, nous croyons en même temps qu’il est possible d’avoir une action commune pour le bien de la société belge.

Nous sommes profondément convaincu dans une structure d’estime et de confiance mutuelles entre les représentants des différentes religions et spiritualités, de pouvoir de témoigner ensemble des valeurs humaines et spirituelles qui nous animent.

Le Belgian Council of Religous Leaders a voulu exprimer par son nom que nous sommes fondamentalement attaché à ce pays qui est le notre. Mais en même temps il est un témoignage que nous voulons dépasser les clivages de langue, car les valeurs spirituelles qui animent le cœur humain dépassent ces contingences. Il nous relie aussi a d'autres organisations au niveau national et à l’étranger poursuivant un but analogue.
Au nom du Conseil je voudrai remercier le World Religions For Peace, qui a pris l’initiative de nous rassembler pour la première fois il y a deux ans et qui nous donna une secrétaire formidable pour lancer ce beau projet.

Je voudrai remercier tous ceux et celles qui nous ont aidé à organiser cette journée. Mais surtout je voudrai remercier les collègues leaders religieux, frères d’une humanité qui s’ouvre quand on découvre dans le visage de l’autre, le visage d’un frère. Nous sommes tous membres de la même famille humaine. Nous nous engageons ensemble comme leaders religieux et spirituels de la servir le mieux que possible. La guerre est le travail d’humains. La paix aussi. Et vu que la guerre nait dans l’esprit des gens, la défence de la paix, c’est là quelle devra ètre construite.

Je vous remercie pour votre attention.