Allocution de Lama Karta

Au nom de la communauté bouddhiste belge, c’est un honneur et un privilège d’avoir été invité pour vous adresser ces quelques mots en cette occasion spéciale.
Pour avoir habité et vécu en Belgique depuis plus de 20 ans, il me semble évident que les préoccupations religieuses, philosophiques, et spirituelles continuent de jouer un rôle majeur tant dans nos vies publique que privée. Que l’on soit bouddhiste ou pas, nous pouvons constater que la société belge est devenue plus pluraliste que jamais, offrant à tant de groupes ethniques, culturels, et religieux la possibilité de coexister.
La religion quant à elle, lorsqu’elle est pratiquée de façon positive, peut certainement devenir une source importante de bienfaits. Et ceci, parce qu’à la base, chaque religion nous enseigne l’amour et la compassion envers notre prochain. En se souciant du bonheur des autres, il nous est aussi possible d’augmenter notre propre sentiment de bonheur.
L’inauguration du Belgian Council of Religious Leaders est un évènement véritablement auspicieux. Cette assemblée (Council) nous procure une formidable occasion d’exprimer nos préoccupations communes et d’en discuter. Il ne fait aucun doute qu’à travers ce dialogue interreligieux et interconvictionnel, de même que par le partage de la sagesse et de la pratique de nos différentes traditions spirituelles, cette assemblée (Council) peut contribuer de manière positive à la paix et à l’harmonie au sein des diverses communautés de Belgique.
Pour ces raisons, nous soutenons avec conviction les objectifs de cette assemblée (Council).
La tradition bouddhiste accorde une grande importance à l’approche non-sectaire En adoptant une telle attitude, il nous est possible de mieux appréhender le caractère unique des enseignements des traditions aussi bien bouddhistes que non bouddhistes. En ouvrant nos cœurs et nos esprits aux autres, nous pouvons non seulement apprendre à comprendre nos différences, mais également apprendre à apprécier nos similarités.
Si nous arrivons à donner le bon exemple à ceux qui nous entourent, la nouvelle génération de jeunes adultes sera capable de puiser son inspiration dans nos religions et nos traditions spirituelles. Quelles que soient nos croyances, j’espère sincèrement que nous pourrons tous travailler ensemble afin de parvenir à une plus grande harmonie au sein de nos communautés en Belgique, de développer d’avantage le respect de notre environnement, et de soutenir les initiatives visant à un monde de justice et de paix.

Merci.
Lama Karta